Le burn out : quand le travail mène à l’épuisement

Leslie Tedgui – 12 juillet 2021 – Temps de lecture : 8 minutes

Les individus qui luttent contre le stress au travail sont exposés à un risque élevé d’épuisement professionnel. Le burn out ou syndrome d’épuisement professionnel peut donner une impression de fatigue, de déprime et de difficulté à faire face aux contraintes de la vie. L’épuisement professionnel peut aussi être associé à divers autres troubles de la santé mentale et physique. Si le problème n’est pas résolu, le burn out peut rendre le quotidien plus compliqué à supporter. Pour éviter cela et avoir toutes les cartes à main pour y remédier, il faut tout savoir sur le burn out.

Sommaire

Le burn out : qu’est-ce que c’est ?

Le burn out est un stade d’épuisement psychologique, corporel et intellectuel résultant d’un stress trop intense et de longue durée. Cela se manifeste par un sentiment de saturation, de fatigue psychologique et par une incapacité à satisfaire les demandes régulières. À cause de la persistance du stress, la motivation au travail et l’épanouissement professionnel diminuent. Le désengagement au travail, quant à lui, augmente.

Le burn out a pour effet de réduire la performance et de vider les batteries. Résultat : le sentiment de désespoir, de détresse, de paresse et de frustration est de plus en plus présent. Au bout du compte, il se peut que la personne en proie à un épuisement professionnel estime qu’elle n’a plus rien à donner.

Le phénomène se répercute dans tous les aspects de la vie quotidienne, que ce soit à la maison, dans le milieu professionnel ou dans la sphère sociale. Le burn out peut aussi altérer votre santé à plus ou moins long terme et ainsi vous rendre particulièrement sensible aux pathologies de type rhume ou grippe. À cause de ses innombrables répercussions, il convient de combattre l’épuisement émotionnel et professionnel le plus tôt possible.

La différence entre burn out et stress

Le burn out peut découler d’un stress permanent, mais la notion de stress n’est pas la même que celle du burn out. Le stress, dans l’ensemble, sous-entend beaucoup de choses : trop de contraintes qui requièrent énormément de vous sur le plan physique et mental. Toutefois, les individus souffrant de stress sont capables d’imaginer que s’ils arrivent à maîtriser la situation, ils pourront se sentir mieux.

Le burn out, pour sa part, est aussi associé à un sentiment d’impuissance. Être victime d’épuisement professionnel implique de se sentir totalement vidé et épuisé sur le plan mental, dépourvu de tout intérêt et de toute motivation au travail. Bien souvent, les victimes d’épuisement professionnel ignorent tout espoir de voir leur situation évoluer positivement. Si un excès de stress se traduit par la sensation de se noyer dans les engagements, le burn out, par contre, correspond à un état de dessèchement. Et alors que vous êtes le plus souvent au courant que vous subissez beaucoup de stress, vous ne constatez pas toujours que vous êtes en situation de burn out.

Happy worker in 2021

Le burn out professionnel : les facteurs à risque

Le burn out est lié à une surcharge de travail. Pourtant, une profession très éprouvante ne provoque pas systématiquement un burn out. Si la gestion du stress au travail est bonne, il est possible que cela n’ait pas de répercussions négatives. Pourtant, le risque pour certaines personnes (ainsi que pour celles qui pratiquent certains métiers) est bien plus important que pour d’autres. C’est pour cette raison que certaines structures ont impérativement besoin d’un Chief Happiness Officer.

En 2019, dans le rapport national américain sur le burn out, la dépression et le suicide, on a constaté que 44 % des médecins et soignants sont touchés par le diagnostic d’un burn out établi par un psychothérapeute ou un psychiatre. La lourdeur de leur charge de travail soumet les individus présentant des traits de personnalité, des attitudes et des habitudes de vie spécifiques à une probabilité plus élevée de souffrir d’épuisement professionnel. Naturellement, le burn out n’est pas l’apanage des médecins. Des travailleurs de tous les secteurs d’activité de tout niveau sont exposés à un éventuel risque.

Le burn out : quelles en sont les causes ?

Conformément à un rapport de 2018 de The Gallup Organization, le burn out des employés a cinq causes principales :

  1. Des contraintes de temps démesurées : les salariés qui avouent avoir le temps nécessaire pour accomplir leurs missions sont 70 % moins exposés à un épuisement professionnel prononcé. Le risque de burn out est plus élevé pour les individus qui ne parviennent pas à bénéficier de plus de temps, comme le personnel paramédical et les pompiers.
  2. Un manque en matière de communication et de soutien de la part de la direction : le soutien du responsable et la mise en place d’un système de management bienveillant permettent d’amortir les effets psychologiques du stress. L’expérience collaborateur dans laquelle les employés ont le sentiment que leur manager les soutient pleinement a 70 % de chances en moins de connaître une situation de burn out.
  3. Un manque de précision des fonctions : à peine 60 % des salariés ont conscience de ce que la société espère et attend d’eux. Dans un contexte où les attentes sont de véritables cibles en mouvement, les travailleurs sont susceptibles de se fatiguer rien qu’en tentant de deviner ce qu’ils sont supposés accomplir.
  4. Une lourde charge de travail : une charge de travail jugée trop lourde peut provoquer un découragement chez les employés même les plus enthousiastes. Ce sentiment de surcharge et de débordement peut entraîner très vite un burn out.
  5. Un mauvais traitement : le risque d’épuisement professionnel est 2,3 fois plus grand lorsque les employés ont le sentiment de recevoir un traitement inapproprié sur leur lieu de travail. Cela est un véritable frein pour améliorer le bien être au travail. Par traitement injuste, on entend des choses comme le favoritisme, la discrimination, la mauvaise rémunération et la méchanceté d’un coéquipier.

Téléchargez-le gratuitement en cliquant ci-dessous.

Découvrez comment le Crédit Agricole mise sur l’expérience collaborateur !

Découvrez le replay gratuit du webinar !

Télécharger

Quels sont les symptômes du burn out ?

Chacun d’entre nous a connu des jours où il s’est senti inutile, dépassé ou méprisé, où le fait de se traîner hors du lit a demandé une volonté et une détermination hors norme. Si vous êtes dans cet état très souvent, il se peut que vous souffriez d’épuisement professionnel. Ce dernier impacte bien-être au travail et performance organisationnelle.

Le burn out est un phénomène progressif. Il ne surgit pas du jour au lendemain, mais peut se manifester de façon insidieuse. Les indices et les signaux sont imperceptibles au départ, puis s’aggravent petit à petit. Dites-vous que les premières manifestations d’un changement sont des signaux d’alarme montrant que quelque chose ne tourne pas rond. En y prêtant attention et en cherchant activement à réduire le niveau de stress, il est possible de ne pas sombrer dans la dépression. En revanche, en les ignorant, vous risquez de tomber dans l’épuisement.

 

Les symptômes physiques du burn out

          • Une fatigue constante ;
          • Un système immunitaire plus faible et des maladies fréquentes ;
          • Des fréquents maux de tête et douleurs musculaires ;
          • Une perte ou un gain d’appétit ;
          • Un bouleversement des habitudes de sommeil.

Les symptômes émotionnels du burn out

          • Un sentiment d’échec, d’anxiété, de dépersonnalisation et de doute de soi ;
          • Un sentiment d’être emprisonné, piégé et absent de tout bonheur au travail;
          • Une perte de créativité au travail ;
          • Un détachement et un repli sur soi-même ;
          • Une souffrance au travail ;
          • Une perte de motivation au travail ;
          • Une augmentation des pensées négatives ;
          • Une perte de sens au travail.

Les symptômes comportementaux du burn out

      • Une fuite des responsabilités ;
      • Une isolation du reste du monde et un déséquilibre social ;
      • Un penchant pour la prise de produits dangereux comme la drogue et l’alcool ;
      • Une baisse en matière de bien-être au travail et performance organisationnelle ;
      • Une agressivité au travail ;
      • Un taux de présentéisme plus élevé ;
      • Un absentéisme plus prononcé.

Les traitements pour lutter contre le burn out

Pour lutter contre le burn out, vous pouvez appliquer les solutions listées ci-après.

Rompre avec les anciennes habitudes et s’organiser

Une accumulation de charges de travail et la pratique de mauvais procédés et habitudes comptent parmi les principaux facteurs pouvant contribuer à un burn out. Si vous prenez notamment comme habitude de faire de courtes nuits de sommeil, ou encore si vous ne savez pas gérer et structurer votre temps, votre espace de travail et vos équipements, vous finirez par avoir une montagne de travail qui exercera une pression mentale sur vous, quand bien même vous adorez ce que vous faites.

Défaites-vous de toutes les manies qui perturbent le rendement de votre travail. Soyez organisé de sorte à avoir un meilleur contrôle sur votre espace et vos ressources.

Établir des ordres de priorité dans la charge de travail

Vous ne pouvez pas tout faire, aussi passionné que vous soyez. Ménagez-vous en établissant un ordre de priorité pour les tâches les plus importantes en mettant de côté le reste. Agissez en premier lieu sur vos trois plus importantes tâches, puis descendez dans la liste.

Organiser votre temps

Afin de prévenir le burn out, assurez-vous de maîtriser votre temps. Le temps ne doit pas vous contrôler. Si une activité vous prend deux heures mais qu’il vous faut faire une petite pause de 30 minutes, faites cette pause avec le plus grand sérieux. Par ailleurs, prévoyez le temps nécessaire pour vous reposer et prendre des vacances exactement comme vous le faites pour votre travail.

Dans le cas où vous préférez une vie active et occupée, comme dans votre vie professionnelle, la programmation de diverses activités ou la pratique d’un sport pourront vous permettre de vous reposer. Ce changement est aussi bénéfique que le fait de faire une pause, et cela peut vous permettre d’éviter l’épuisement professionnel.

Vous tenir à votre emploi du temps

Si vous perfectionnez votre méthode de planification et que vous prévoyez toutes les tâches importantes pour effectuer votre travail, il est plus probable que vous vous en teniez à un horaire sain qui vous évitera de vous épuiser.

Établir des moments fixes de travail et de repos

Instaurez un horaire discipliné comprenant des plages fixes de travail et de repos. Vous devez par exemple programmer vos heures de sommeil de 23 h à 6 h et celles de travail de 8 h à 18 h. Votre organisme pourra ainsi se conformer à un horaire cohérent.

Identifier les sources de stress

En connaissant les choses qui vous provoquent des situations de tension, vous êtes en mesure de leur trouver des solutions, et par conséquent de vous libérer de la charge mentale accumulée.

Déléguer les tâches que vous êtes incapable de réaliser

Comme méthode de gestion de votre temps, répartissez la charge de travail. Cela vous permettra de mieux gérer le travail qu’il y a à faire. Se voir déchargé de certains poids lourds est un excellent moyen d’apporter bien être au travail et bonne humeur au travail également.

Opter pour le coaching avec MoovOne

MoovOne est une entreprise spécialisée dans le coaching en ligne par des professionnels du domaine. Il a pour but de libérer le potentiel qui sommeille en chaque humain et d’améliorer sa gestion du stress au travail. Il permet de prévenir et d’accompagner les équipes qui font face à des situations de burn out sur le plan individuel, organisationnel et collectif. Votre équipe et vous êtes ainsi suivis par des professionnels certifiés et choisis avec soin pour une meilleure approche du travail. Vous sortirez de cette façon du burn out, mais aussi du bore out et du brown-out.

Manager-coach,
la posture de demain.

Découvrez le programme sur-mesure !

Découvrir maintenant

misez sur les soft skills
partager
Leslie Tedgui
CMO
CAS CLIENT COACHING EN ENTREPRISE
La MACSF accompagne le développement de ses managers
Découvrez le cas client